Deux drôles de fables de Léopold Chauveau !

14 avril 2020

 

Les Cures

Connaissez-vous, aujourd’hui, un auteur qui fait exploser un boa ou édente un ogre avec la pince d’un curé ? Nous vous proposons de découvrir l’Histoire du boa et du tapir et l’Histoire de l’Ogre, deux fables des Cures merveilleuses du Docteur Popotame.

Avec une grande liberté d’expression, Léopold Chauveau a donné libre cours à sa fantaisie en écrivant et dessinant des histoires pour ses enfants. Adepte de l’éducation nouvelle, il n’a pas hésité à faire intervenir ces derniers dans la construction de son livre, donnant ainsi à celui-ci une saveur inimitable. Leurs dialogues,, mis en exergue au début et à la fin de chaque histoire, transcris sous le nom générique du Petit Père Renaud, charpentent et rythment le livre. Ses dessins très spontanés donnent vie à ses personnages d’un coup de plumes, les imprimant dans leur mouvement grâce à des cadrages surprenants et à l’utilisation de gros plans.  Ils créent des points de vue saisissants, comme celui de l’ogre à qui l’on arrache les dents. Ses innovations ne s’arrêtent pas là : en grand amateur de cinéma, il en a aussi transposé la technique pour figurer le temps dans l’espace de la page, comme dans la scène, répétée trois fois à la suite, où seul le mouvement nécessaire à l’action de l’éléphante est décomposé. En fin connaisseur, il fait coïncider cette durée avec le temps du tourne-page propre à la lecture. Michèle Cochet, 2016.

Et quand nous le pourrons, pourquoi ne pas découvrir l’univers de Chauveau au Musée d’Orsay, jusqu’au 28 juin, ou cet automne à la Piscine, à Roubaix ?

Les Cures

Bhimayana, un roman graphique engagé en téléchargement gratuit

29 mars 2020

En cette période de confinement, découvrez l’histoire des Intouchables indiensBhimayana raconte la vie d’un grand homme politique indien : Bhimrao Ramji Ambedkar (1891-1956). Toute sa vie, Ambedkar s’est engagé dans la défense du droit des Intouchables, en connaissance de cause : il a en effet lui-même connu dès son plus jeune âge la discrimination, du fait de son appartenance à cette caste méprisée. À travers le récit de son histoire et de ses combats, Bhimayana dénonce le système des castes en Inde, toujours très ancré dans la société, qui exclut violemment ces hommes, femmes et enfants qu’il ne faut pas « toucher » car ils sont impurs.

2003_Bhimayana

Un article de Sophie Landrin, journaliste au Monde, évoque les risques liés à l’information sur cette discrimination, notamment via le travail de S. Anand, l’éditeur et auteur de ce livre.

Ancien journaliste, S. Anand a tout laissé tomber en 2003, pour fonder Navayana. Installée au sud de New Delhi, cette maison d’édition est unique en Inde. Elle est entièrement consacrée à la question des castes, qui continue de fracturer la société, et des dalits, les « intouchables » (20 % de la population), maintenus dans une situation de parias.

L’entreprise de S. Anand est d’autant plus remarquable que lui-même est un brahmane, la plus haute caste de l’Inde, une minorité qui accapare les postes-clés. (…) Son catalogue compte plus d’une soixantaine de titres, essais, romans, poésie, avec une figure centrale, celle de Bhimrao Ramji Ambedkar (1891-1956). Peu connu en Occident, cet intouchable, juriste et homme politique, principal auteur de la Constitution indienne, est l’incarnation du mouvement dalit. Il a consacré sa vie à ce combat, jusqu’à abandonner l’hindouisme, trop consubstantiel au système de castes, pour se convertir au bouddhisme. En 2012, S. Anand a coécrit sa biographie graphique, Bhimayana (MeMo, 2012), qui a connu un grand succès.

Pour aborder ce sujet sensible et dramatique, l’éditeur indien a confié l’illustration de ce récit à un couple d’artistes Pardhan Gond, une communauté aborigène du centre de l’Inde, porteuse d’un art millénaire. Dans cet album, mêlant le trait noir et la couleur, c’est le symbolisme qui prend la place et qui raconte. Un chemin devient serpent, une charrette verse une larme ou les rails des trains ouvrent grand leurs yeux.

Livre d’artiste, Bhimayana donne à découvrir cette culture millénaire qui, depuis quelques décennies, trouve sa place dans les plus grands musées d’art tribal. Livre humaniste par excellence, il éclaire le sort d’éternels exclus dans l’Inde d’hier et d’aujourd’hui.

Télécharger le livre au format pdf. 

S. Anand a été invité par Brigitte et Bernard Martin, à participer à la vingtième édition du festival Écrivains en bord de mer, en 2016.

Dachenka, de Karel Čapek, à écouter !

21 mars 2020

 

 

Dachenka

Pendant cette période de confinement, découvrez et écoutez l’histoire de Dachenka, le chiot tchèque le plus célèbre au monde ! Dans ce feuilleton des années 30, Dachenka raconte, par la main de l’auteur Karel Čapek, toutes les péripéties qui ont fait d’elle une chienne adulte très cabotine.

 

 

Trois livres pour s’évader chez soi

19 mars 2020

Une période de confinement, propice aux débordements de l’imagination !

Mon Voyage Dans La Maison

Avec Hugo, le héros de Florie Saint-Val, qui rapetisse jusqu’à la taille de son lama favori, pour redécouvrir sa maison.

 

Polynies_parution

Avec le voyage imaginé par Cédric Philippe pour Sacha, le pion intrépide d’Audren, qui ne quitte pas l’appartement.

 

La Fenetre De Kenny

Avec Kenny, le petit garçon créé (et inspiré) par Maurice Sendak, dont les jouets prennent vie pour l’entraîner dans une quête initiatique.

 

 

L’arrêt du cœur, en lice pour le prix Sorcières

2 mars 2020

L'arrêt du coeur

Belle annonce cette semaine, L’arrêt du cœur ou comment Simon découvrit l’amour dans une cuisine est en lice pour le prix Sorcières, catégorie Carrément passionnant mini. La remise des prix aura lieu lors au Forum du livre à Saint Louis le 16 mai 2020. Merci beaucoup aux libraires Sorcières et aux bibliothécaires de l’ABF pour ce choix !

En attendant de connaître les résultats, lisez – ou relisez – les entretiens avec Agnès Debacker, l’auteure, et Anaïs Brunet, l’illustratrice,  menés par Chloé Mary, la directrice de collections des Polynies.

Avoir une aventure, première partie de l’entretien avec Agnès Debacker
L’inconnu de l’histoire, seconde partie de l’entretien avec Agnès Debacker
En toutes dimensions, entretien avec Anaïs Brunet
Leurs cœurs à l’ouvrage, au sujet du roman

Agnès Debacker : « Simon est un jeune garçon d’une dizaine d’années. Il sort doucement de l’enfance. Ce moment de la vie où les adultes sont des personnes importantes, essentielles. Des humains auxquels on s’accroche de peur de perdre pied. Tour à tour, dans le meilleur des cas, ils sont une projection, une assurance, un réconfort. C’est ce qu’est Simone pour lui. »

L'arrêt du cœur