La maison que Pierre a bâtie

Voici la maison que Pierre a bâtie… Ainsi commence l’un des plus célèbres « contes randonnée », ces contes qui jouent avec la répétition, l’accumulation, parfois sans fin, de péripéties ou d’objets dans le récit. Ici tout commence avec la farine, qui est dans le grenier de la maison que Pierre a bâtie, puis le rat, le chat, le chien, la vache, le brigand, le coq et bien d’autres se lancent dans une sarabande endiablée. Cette version du conte est celle de Sara Cone Bryant, auteur américaine de recueils d’histoires à dire aux enfants, et surtout de la dessinatrice et décoratrice Simone Ohl. Après Les Aventures de la petite souris et La Petite poule rousse, les éditions MeMo continuent leur réédition des livres de Simone Ohl avec La maison que Pierre a bâtie. Comme dans tous ses livres, la graphie manuelle, très agrandie, s’harmonise avec les illustrations. Les décors sont théâtraux, les couleurs éclatantes, les images souvent à bord perdu et les animaux et personnages en mouvement. Certaines images, telle celle où Pierre sème le grain, établissent un rapport disproportionné entre un champ immense et un personnage minuscule. C’était le talent de Simone Ohl que de soutenir l’attention du petit lecteur avec fantaisie et drôlerie.

Sara Cone Bryant
Simone Ohl

ean 9782352892410. 14 €

Impression en tons directs. 

36 pages. Cartonné. 16 × 20 cm.

Janvier 2015.
Des mêmes auteurs