Eau douce

C’est la fin de l’été, la vie bat son plein. En dessous et au-dessus de l’eau, cela s’agite !

Au fond de la rivière, il y a l’ablette et le brochet. Les racines du nénuphar plongent encore un peu plus bas dans la terre. Au-dessus de la rivière, un cincle mange un têtard.Tout au long de l’année, nous sommes les spectateurs émerveillés des transformations de la faune et de la flore d’eau douce. Un livre tout en hauteur, à l’allemande, qui nous permet de voir les choses depuis les profondeurs jusqu’au bout des branches. Des pages documentaires, qui feront le bonheur des curieux, succèdent à de grandes plongées dans l’image.

Après les aventurières Plantes vagabondes, qui conquièrent le monde par leur audace, Émilie Vast nous propose une découverte des eaux, douce dans cet album, salée dans son pendant marin sur la vie de l’estran.

Émilie Vast

ean 9782352894834. 17 euros 
Impression en quadrichromie.
36 pages. 30,5 x 21 cm.
Mars 2021.
Du même auteur