La forêt entre les deux

La forêt entre les deux, troisième opus de la trilogie débutée avec L’ombre de chacun et La source des jours, se situe chronologiquement après ceux-ci. Le soldat est ici le personnage principal de la narration mais tous les autres personnages sont présents. C’est l’histoire d’un Soldat fâché contre tous et contre tout, car tout le monde a tort et le monde est à l’envers. Un Soldat en guerre, décidé à montrer qu’il est le plus fort, le plus rapide, le plus intelligent… Plus fort que ces émotions qui le submergent suite à la séparation de ses parents. Un Soldat en guerre contre lui-même.
Sur le chemin qui relie ses deux nouvelles maisons, il y a la forêt, un territoire où faire régner sa loi et ses humeurs et où retrouver ses compagnons : le Lapin qui construit sa cabane, le Chat qui court un peu moins derrière son ballon, le Livre qui n’a toujours pas retrouvé sa page, le Cerf amoureux, l’Ourse bienveillante et d’autres encore : un canari élégant, un caillou qui s’ennuie et une feuille qui ne veut pas tomber…
Tous décident que trouver un trésor serait une très bonne idée. Celui-ci apparaît un jour en contrebas des collines. Un jour où, en haut du sapin, le Soldat réconciliée avec elle-même, se sent libre de s’ouvrir au monde, libre de sortir de sa forêt où les animaux parlent, pour aller à la rencontre d’un petit garçon qui, lui aussi, semble scruter la rivière à la recherche de quelque chose. Quelque chose comme un trésor…

Mélanie Rutten

ean 9782352892755. 17 €

Impression en quadrichromie.  

56 pages. Cartonné. 21,5 x 28 cm.

Novembre 2015.
Du même auteur