La Chose du MéHéHéHé

À la surface du ventre bleu de la mer, l’heure est grave. Une Chose rayée de blanc et de rouge, dure comme un coquillage géant et pourtant molle comme des algues, flotte. Il y a un truc qui cloche. Un gros truc qui cloche et qui, pour une fois, ne coule pas.
Pourtant, Mo, Saï et Vish en ont vu des choses bizarroïdes tombées du ciel. Pointues, carrées, monticules de plastique et de tiges, crachats noirs déversés sur leurs têtes de pieuvres. Mais une Chose comme celle-là, jamais.
En plus, il semble y avoir une surprise vivante à l’intérieur. Pire, cette Chose est presque aussi grosse que Krakenko, l’orque ogresse. Pire du pire, la Chose a une bouche, et probablement une petite faim.
Un Tcha-kou-tcha d’urgence s’impose avec les anémones albinos, le crabe cornu et toute la colonie des crevettes bouffies. Les questions fusent dans l’Antre. Et si la réponse se trouvait dans le MéHéHéHé ?

Flati-Flutis dans le MéHéHéHé : première partie de la rencontre avec Sigrid Baffert (On est bien peu de Chose).
Ce qui fait la noblesse d’une Chose : seconde partie de l’entretien au sujet de La Chose du MéHéHéHé.

Lisez l’édition des Nouvelles de Polynies et le blog Nouvelles de Polynies

Sigrid Baffert
Jeanne Macaigne

Collection Polynie, 
dirigée par Chloé Mary. 
ean 9782352894414 11 € 
Impression en quadrichromie. 
84 pages. 14 x 19 cm
. 
Octobre 2019.
Des mêmes auteurs