El Lissitzky au centre Pompidou

10 avril 2018

Du 28 mars au 16 juillet 2018, le centre Pompidou met à l’honneur l’avant-garde russe à Vitebsk, plus particulièrement Chagall, Malevitch et Lissitzky. Plus de deux cent cinquante œuvres et documents sont exposés, l’occasion de découvrir ou redécouvrir le travail de ces artistes, et de comprendre les deux conceptions de l’art qui se sont opposées au sein de l’école de Vitebsk.  Les Deux Carrés

En 2013, les éditions MeMo ont publié pour la première fois en français, dans la collection des Trois Ourses, Les deux carrés de Lissitzky.
Les deux carrés est ce qu’on appelle un livre d’art pour les enfants, comme le voulait son auteur qui écrira en 1926 : « Le livre est en passe de devenir la plus monumentale des oeuvres d’art ; il n’est plus un objet caressé par les seules mains délicates d’une poignée de bibliophiles. […] Par le biais de la lecture, nos enfants sont en passe d’acquérir un nouveau langage plastique ; ils grandissent avec un rapport différent au monde et à l’espace, à la forme et à la couleur ; ils créeront certainement un autre livre. »

Livre du futur publié en 1922, il reste fascinant aujourd’hui par l’impact maximal que produit chacun de ses six épisodes où tout est réduit au nécessaire et suffisant : deux carrés, deux couleurs principales fortement contrastées, un cercle, quelques parallélépipèdes, un texte au style télégraphique composé sans linéarité ni ponctuation. Petit traité hors normes de typographie et de composition en six « constructions », chacune condensée sur une seule page, sans autre pagination que celle induite par le graphisme, ce livre avait pour objectif avoué de familiariser les enfants de tous âges avec l’art le plus radical de cette époque, le suprématisme. 

Près d’un siècle plus tard, Les deux carrés, qui a émerveillé dès sa parution les plus grands artistes de son époque, est un socle pour la création contemporaine du 21e siècle et une source d’inspiration dans le domaine du livre pour enfants. Cité comme référence dans la majorité des ouvrages sur les livres d’artistes de cette époque, cet ovni, dérangeant les habitudes et les certitudes, inscrit le livre pour enfants dans l’histoire de l’art. Conçu sans concession esthétique spécifique à l’adresse des enfants, ce livre suprématiste représente un repère indispensable pour entrer dans l’art moderne. 

 

Les Deux Carrés

MeMo au salon Livre Paris 2018

12 mars 2018

© Mister Papillon, Alice Meteignier.

 

Du 15 au 19 mars, les éditions MeMo seront présentes au salon Livre Paris, sur le stand E39, regroupant des éditeurs en Pays de la Loire.

Feuilletez nos dernières parutions mais aussi les livres du pays mis à l’honneur pour cette édition 2018 : la Russie. De Lissitzky à Rodtchenko, en passant par Tchekhov et Lebedev, venez découvrir des livres pour la jeunesse toujours aussi modernes.

Le samedi 17 sera l’occasion de rencontrer trois auteurs de notre catalogue.
À partir de 14h30, Alice Meteignier qui signera son nouvel titre Mister Papillon, mais aussi son premier album très remarqué Max et Marcel.
À partir de 16h30, Audren et Émile Cucherousset, les deux premiers auteurs des collections Polynies, lancées en 2018 et dirigées par Chloé Mary, dédicaceront respectivement La petite épopée des pions et Truffe et Machin.

Yves Mestrallet, directeur artistique de MeMo, présente son travail au TDC

1 mars 2018

TDC_invitation

Six illustratrices exposées à Versailles

21 février 2018
Expo_Versailles
© La grenouille qui grimace, Ghislaine Herbéra

 

Invitées par la ville de Versailles, les bibliothèques et la librairie La Vagabonde & sa fabrique, six auteures-illustratrices de MeMo investissent le Carré à la farine du 20 février au 04 mars.
Ghislaine Herbéra, Alice Meteignier, Junko Nakamura, Florie Saint-Val, Émilie Vast et Liuna Virardi exposeront originaux et reproductions. Des ateliers seront proposés par la librairie tout au long de l’exposition.

Un vernissage en présence d’Alice Meteignier, Junko Nakamura et Florie Saint-Val aura lieu le jeudi 22 février, à 18h30.

L’exposition se prolongera jusqu’en mai dans de nombreuses médiathèques des Yvelines et à l’occasion du salon de Saint-Germain-lès-Arpajon.